Chaudronnerie

Dans un casier : des gants, des chaussures de sécurité, un casque anti-bruit et une combinaison de protection individuelle… !

Entouré d’outils de production (plieuse, rouleuse, poste à souder…) ce technicien est capable de réaliser des pièces métalliques à partir de feuilles ou de tôles au moyen de machines à commande numérique. Il prend connaissance des plans de l’ouvrage à exécuter, établit le «développé» du volume à obtenir et réalise l’assemblage des pièces par soudage. Selon les circonstances, il doit être capable de travailler debout, à plat ventre, ou en plongée... même si à l’atelier, il joue moins les contorsionnistes !

Les travaux de chaudronnerie peuvent s’effectuer en atelier, sur un échafaudage, sur un chantier naval voire en pleine mer, ou sur la ligne de montage du nouvel Airbus. Le catalogue des offres s’accroît chaque année. Ne serait-ce pas là une réponse essentielle à vos préoccupations ?

Diplômes disponibles dans cette filière